DIFFUSONS LA CULTURE ARCHITECTURALE PARTAGER !

La diffusion de la culture architecturale se fait essentiellement à Paris intramuros (Écoles d’architecture, La cité de l’Architecture, Le Pavillon de l’Arsenal, musées) ou via des antennes (les CAUE) aux moyens limités. Le territoire du Grand Paris n’est que trop peu impliqué dans le dispositif, alors qu’il abrite de nombreuses créations architecturales, à l’image des Villes Nouvelles, des cités jardins…
La sensibilisation du public à l’architecture doit être amplifiée, moins institutionnelle et plus proche du terrain. Le lien entre tous les citoyens et l’espace bâti doit être permis afin d’apporter à chacun la connaissance de son territoire.


Pour que la plus-value de l’architecture soit diffusée et partagée.
Continuer à rendre l’architecte plus accessible
pour que l’architecture soit partagée par tous et plus uniquement par les professionnels de la construction. Faire comprendre la complexité des différents champs de la conception architecturale et permettre aux citoyens d’être plus engagés.
Au-delà de la simple communication du sachant vers le public, créer le débat,
impliquer les futurs utilisateurs dans le processus de conception.
Générer une co-architecture qui incite la population à échanger, à créer du lien social afin d’engager élèves, enseignants, architectes, entrepreneurs dans un « vivre ensemble » plus convivial.


L’architecture a toujours été un fort vecteur politique. Élus et architectes se côtoient souvent, autour de questions portants sur les divers aspects du cadre de vie. Deux mondes qui pourtant ne se connaissent pas toujours très bien, qui parfois ont du mal à se comprendre et du coup à échanger.
Entre méconnaissance réciproque et mauvaise communication, il est temps de nous faire mieux connaître auprès de ces décideurs qui sont pour la plupart, curieux de notre « acte de faire, de construire ».


Notre région est composée de 2 types de communes : les grandes villes, suffisamment structurées pour porter des projets et les petites villes, qui au contraire peinent à porter de petits projets.
L’ile de France est composée majoritairement par cette mosaïque urbaine, il parait donc pertinent de se tourner vers les associations d’élus, qui les rassemblent.


Ce que Mouvement souhaite porter en Île-de-
France :

- renforcer les démarches pédagogiques à l’endroit des cellules éducatives (écoles, collèges, lycées, universités, …)

- continuer à créer des évènements architecturaux à l’échelle du grand public en l’Ile-de-France (pavillons mobiles, …)

- démocratiser la mise en ligne de conférences. Le contexte sanitaire actuel doit pouvoir être le tremplin de l’accès rapide mais dirigé à l’architecture.

- rendre obligatoire dans les institutions publiques l’exposition ouverte à tous les citoyens des rendus de concours et d’un texte d’explication sur les choix du jury.

- travailler avec des élus référents en Ile de France pour jouer un rôle d’ambassadeurs chez leurs  homologues.

# Comprendre

# Impliquer tous
les publics

# Promouvoir

# Proposer, aux élus, directeurs et autres interlocuteurs, des matinales de présentation des sujets primordiaux : le fonctionnement d’une agence d’architecture, le déroulement d’un projet de la programmation à la réception

# Continuer à former les architectes aux jurys de concours, au dialogue  sachant-non sachant.

  • facebook
  • Twitter Round
  • Linkedin
  • Instagram

© 2020 Mouvement des Architectes.